[Humaine] Olivia Weiss - Le mutisme d'une esclave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Féminin
Votre âge : 26
Métier : Esclave, dans un futur proche
Messages : 38
Postière
Olivia

Ven 11 Aoû 2017 - 22:43





Olivia Weiss





Informations générales

Prénom : Olivia
Nom : Weiss
Race : Humaine
Sexe : Féminin
Âge : 24 ans
Rang : Esclave
Métier : Ex-factrice à mi-temps, puis esclave
Préférences sexuelles : Hétéro
Maladie : Aphasie de broca



Physique

Taille : 160 cm
Poids : 58 kilos
Couleur des yeux : Vert olive
Couleur des cheveux : Brun chocolat
Couleur des peau : Rosé pâle

Description : Olivia a toujours fait plus jeune que son âge, que ce soit à cause de sa petite stature, ses joues rondes à pincer, ou son bonnet B de poitrine. Un petit bout de femme menue et légèrement musclée, aux hanches généreuses, aux fesses délicatement rebondies et aux jambes fines et athlétique.

Son visage ovale lui vaut bien des compliments, avec sa petite bouche rosé, légèrement pulpeuse, son nez futilement arrondie et en trompette, ainsi que ses grands yeux en amandes, couleur olive. Son grand et large front est caché par une frange droite, rattacher à une lisse chevelure chocolat, lui arrivant jusqu'aux omoplates. Une grande cicatrice est d'ailleurs cachée sous celle-ci, à l'arrière du crâne.

Sa peau n'est pas parfaite, elle est recouverte de diverses cicatrices et coupures, causé par un accident de voiture. Mais elle n'en reste pas moins douce au toucher. Bien sûr, elle préfère les cacher avec des vêtements couvrant et élégant, comme des chemises à longues manches ou des pulls à col roulé, ainsi que des jeans slim ou des jupes longues.



Mental

Trois qualités : Honnête – Aimable – Patiente
Trois défauts : Susceptible – Peureuse – Naïve

Description : Olivia est une jeune femme discrète, calme et plutôt solitaire, mais elle n'en reste pas moins amical, gentille, serviable et de bonne compagnie. Elle aime juste la solitude par moment, passé du temps avec ses amis dans d'autre, ou jouer, dessiner, lire ou écrire pendant des heures dans son coin.

Cette petite introvertie fut fort timide durant son enfance, c'est encore le cas à présent, enfin au début, elle ne se laisse plus marcher sur les pieds et donne son opinion, quand l'occasion se présente. Bien sûr, c'est bien moins simple de le faire, lorsque la "parole" fait défaut. Sa maladie est un frein dans divers domaines, elle en est conscience, mais c'est aussi ce qui fait sa force. Elle prit goût au étude, à la découverte, l'affirmation de soi et à l'écoute des autres, ainsi que de son propre corps et ses envies.

Car oui, derrière de jeune femme fragile, Olivia aime bien des choses, que ce soit le vélo ou des promenade dans la nature, les bandes dessinés, les jeux vidéo, le jeu de rôle, la lecture, l'écriture, le dessin, bref ! Pleins de choses ! Ha ! Et aussi le sexe, mais ça, elle ne le criera pas sur tous les toits, ni même qu'elle ne connaissait ce domaine que depuis ses vingt-deux ans. Une coquine discrète, avec peu d'expérience, qu'elle eu avec son premier petit ami. Depuis leur séparation, elle n'eut que peu d'occasion de le refaire, avec des homme d'un soir, en dehors de son village. Malheureusement, elle n'eu jamais d'orgasme, avec le stress et ses complexes, de ses cicatrices et sa poitrine menue…sans oublier pour sa réputation au village.

La découverte des autres races, qui sortait tout droit d'un jeu vidéo fantastique, fut assez…intense, dans le bon et mauvais sens, surtout mauvais. Car après l'excitation de découvrir un monde étranger, ce sentiment fut vite remplacé par la crainte pour sa vie et sa liberté.




Mon histoire

Olivia Weiss vis le jour, enfin plutôt la nuit dans son cas, en Suisse romande, sur la côte Lémanique. D'une mère fleuriste et d'un père employée de bureau. Fille unique et au tempérament assez introvertie, Olivia était une enfant calme, peu social et qui passait le plus clair de son temps, à crayonner sur du papier. Une enfance, donc, plutôt paisible et banale, même si elle avait des difficultés à s'intégrer à l'école primaire.

Son père étant souvent absent, la petite nua des liens plus solides avec sa mère, devenu femme au foyer. Une femme aimante et douce, bien qu'un peu froide, mais pas dans le sens "méchant". Etant tout aussi introvertie que sa fille, elles passaient beaucoup de temps dans le parc ou à la piscine, qui ne se trouvaient non loin de leur appartement, pour jouer ou simplement profiter du calme et de l'air frais.

L'adolescence suivit le même schéma, son père était toujours absent, bien qu'il lui "ordonnait" de revenir avec de très bonnes notes, plutôt que de jouer au jeu vidéo, alors que sa mère reprit un boulot à mi-temps. Cette période de sa vie fut plus rude, stressante, à cause de la pression paternelle, des moqueries sur son physique et des brimades sur son attitude distante, ainsi que ses bons résultats scolaires. Sur le long terme, ses notes chutèrent, ne réussissant qu'à garder la tête hors de l'eau, avec des résultats moyens dans presque toutes les matières… sauf dans l'art, telle que la musique et le dessin.

Et puis, il y a eu "l'accident". Un accident de voiture, fulgurant, sur l'autoroute, qui interrompit de façon brève la dispute de ses parents. Olivia avait peu de souvenir de ce soir brutal, mais à son réveil, après plusieurs mois de coma, sa vie prit une toute autre tournure.

Sa mère avait survécu à l'accident, avec une jambe en moins, alors que son père décéda de ses blessures. Etrangement, ce fut presque un soulagement pour l'adolescente, qui ne se souvenait pas avoir eu beaucoup de souvenir agréable avec lui. Bien sûr, le choc fut difficile au début, ainsi que sa rééducation physique, psychique et mental. Dans son malheur, elle avait eu beaucoup de chance, elle pouvait bouger comme avant, normalement, malgré les opérations pour ses os fissurés et son coma crânien. Seule la parole lui faisait à présent défaut.

Le diagnostique tomba, Aphasie de broca. Le cerveau d'Olivia comprenait les phrases, les mots, ses pensées, mais ne pouvais presque plus les prononcer, les exprimer, les dires. Il n'y avait pas de traitement médical, juste du théâtre et du chant. Et bien qu'elle était une artiste dans l'âme, son introversion et sa timidité n'aidèrent pas, Olivia aimait jouer les seconds rôles et non être au devant de la scène. Elle était le rôle principal de sa vie, un rôle difficile à jouer, sur la scène de la "société".

La fin de sa scolarité fut catastrophique, la dépression fut un frein supplémentaire à cela, en plus de l'inquiétude qu'elle avait pour sa mère, blessé, sans jambe et sans emploi. Malgré les aides financières, Olivia vit son monde professionnel d'un œil inquiétant, les métiers d'art n'étaient pas viables dans son pays, en plus des prix exorbitant des écoles. Son absence de "parole" réduisait considérablement ses choix, mais alors, que faire ?

Elle fini par trouver un poste à mi temps…à la Poste. Au début, elle ne faisait que trier le courrier, tôt le matin, et communiquait avec ses collègues par sms, des post-it ou en écrivant dans un cahier. Fort heureusement, Olivia avait toujours été "organisée", une qualité qu'elle avait déjà à l'école et grâce à sa patience. Puis, au fil du temps, elle découvrit un peu plus le métier de facteur, avec ses collègues à vélos ou ceux sur leur scooter jaune à trois roues. Elle prit donc la décision de commencer un apprentissage de Factrice à dix-sept ans.

Le temps passa, la jeune adulte vivait toujours avec sa maman et prit doucement ses marques, et prix goût au vélo électrique, distribuant le courrier et saluant la vie d'un sourire plus gaie. Elle se fit des amies filles, qui appréciaient son calme et son écoute attentive, ses goûts pour les films et la mode, ainsi que des amis garçons, pour sa passion des bandes dessinées, des jeux vidéo et du cosplay.

Grâce à l'argent qu'elle gagnait durant son apprentissage, elle s'offrit des cours du soir, afin d'apprendre la "Langue des signes", qu'elle trouvait très jolie et fort utile, si elle faisait des connaissances sourdes, ainsi que pour son CV. Etrangement, elle se sentait plus ouverte, avait plus de confiance en elle et ses capacités et avait moins peur des brimades.

Cinq années plus tard, son diplôme de Factrice en poche, ainsi que ses attestations de niveau pour la Langue des signes, Olivia franchit le pas de l'indépendance. Elle quitta l'appartement de sa maman pour vivre dans un studio, dans les alpes valaisanne. Cinq printemps mouvementé, que ce soit en positif ou négatifs, y faisant bon nombre de "première fois". Première sortie entre copines, premier petit copain, première beuverie d'alcool à sa majorité (ainsi que sa dernière), première fois au lit avec un homme, première déception amoureuse, premier voyage avec sa maman à l'étranger, bref, une vie à la fois banale, et pas temps que ça, finalement.

Son point de vue avait changé depuis l'accident, la vie lui semblait plus "aventureuse" dans son quotidien, plus joyeuse et moins ennuyeuse qu'auparavant, même si la communication était toujours aussi difficile, avec de nouvelles personnes. Heureusement pour elle, Olivia n'avait pas besoin de beaucoup d'amies pour se sentir heureuse et entourer.

Puis un soir d'hiver, peu après ses vingt-quatre ans, alors qu'elle était à l'arrière d'un véhicule avec des amis, à revenir d'une soirée de jeu de rôle, un nouveau drame vint se mettre sur son chemin. Elle eut a peine le temps d'apercevoir une silhouette sur la route, que son ami sortie le quatre roues de la route…to be continued




A propos de vous ..


Votre âge : 26 ans (en fin d'année)
Expérience du RP : Je fais du rp depuis 12 ans, mais j'avoue que cela fait bien 3 ans, que je ne suis pas retournée rp sur un forum. J'espère ne pas avoir perdu la main (à défaut d'être toujours aussi nul en grammaire).
Vous engagez-vous à respecter le règlement ? : Oui
Remarque, suggestion, question : nope





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rang : Maître du Jeu
Messages : 392
Maître du Jeu
Erèbe

Sam 12 Aoû 2017 - 1:55








Félicitations tu es validé !

Tu peux dès à présent rechercher un RP.
Cette fiche reste ouverte à l'édition si tu éprouves le besoin d'ajouter des choses.
Les Trois Royaumes t'ouvrent leurs portes et nous te souhaitons une longue nuit de plaisirs, d'aventures et de débauches...

Bienvenue sur Erèbe !












Croque-nous, si tu peux...
Revenir en haut Aller en bas
http://erebe.nightforum.com
avatar
Féminin
Métier : /
Localisation : Le Creuset
Rang : Esclave
Messages : 481
Esclave
Eylin

Sam 12 Aoû 2017 - 16:13
Bienvenue à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Votre âge : 26
Métier : Esclave, dans un futur proche
Messages : 38
Postière
Olivia

Dim 13 Aoû 2017 - 0:38
Merci ^.^


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 72
Maître
Sojiro Seta

Dim 13 Aoû 2017 - 2:44
yep bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Votre âge : 26
Métier : Esclave, dans un futur proche
Messages : 38
Postière
Olivia

Dim 13 Aoû 2017 - 11:45
Encore merci ^.^


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

[Humaine] Olivia Weiss - Le mutisme d'une esclave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Stephen Weiss
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Olivia / Juliette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives d'Erèbe :: Le Livre des Noms :: Registre des Habitants-
Ouvrir la Chatbox