[Vampire] Aelfric Rosewood ~ “Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Masculin
Métier : A définir...
Rang : Maître
Messages : 1
Aelfric

Ven 7 Avr 2017 - 2:45





Aelfric Rosewood





Informations générales

Prénom : Aelfric
Nom : Rosewood
Race : Vampire
Sexe : Masculin
Âge : 126 ans
Rang : Maître
Métier : Pas encore défini
Préférences sexuelles : Hétérosexuel



Physique

Taille : 1m82
Poids : 80kg
Couleur des yeux : Marron
Couleur des cheveux : Brun

Description : Au premier regard, on pouvait remarquer qu'Aelfric est un bel homme. Nombreuses sont celles qui pouvaient craquer pour son charme naturel ainsi que son apparence virile. Il est du genre maniaque avec son corps, aimant prendre soin de lui. En vérité, il faisait tout pour qu'on aime sa façon d'être. Le regard des gens est important et ce n'est pas seulement en étant grand et en ayant une carrure moyenne que l'on peut être en avantage dès le premier regard ! Son visage est très expressif, en vérité, il avait appris à s'en servir. Un regard charmeur par-ci, un autre brûlant d'excitation par-là... Comment résister à ce regard sombre et pourtant si pénétrant ? C'est le genre de jeu qu'il pouvait adorer lancer, à condition que vous lui plaisiez un minimum. Par contre, on remarquait directement si il était énervé.

Son corps se montrait quasiment imberbe, un duvet se trouvant au niveau de son pubis. N'oublions pas cette courte barbe qui avait une importance cruciale au niveau de son visage ! Pour le reste de son corps, il n'y avait aucun poil. Sa peau pâle était donc douce à souhait. Il avait, en effet, une carrure moyenne mais une bonne musculature. On pouvait croire qu'il était sûr de lui, dominant et pourtant... Son esprit en pensait bien le contraire...



Mental

Trois qualités :
Aidant, Charmant, Sensible
Rusé, Séduisant, Persévérant
Trois défauts :
Émotif, Jaloux, Lunatique
Agressif, Cruel, Manipulateur

Description : La folie... Savez-vous que c'est l'une des peurs de Stephen King, devenir fou ? Ne plus pouvoir se contrôler, d'être soumis à cette chose en sois qui nous domine complètement... Aelfric n'était pas vraiment fou, son autre partie l'était. Cette folie avait grandie suite à de nombreuses pertes, elle l'aiderait à ne plus perdre les gens qu'il aime. Au départ, il en était ravi, avoir un côté méchant en lui qui sortait en cas de besoin mais... Plus les jours passent et plus cette aide devient un handicap. L'amour, il ne le connaîtrait sans doute jamais, comment voulez-vous aimer un homme cruel, qui n'hésitera pas à user de la force pour vous garder auprès de lui ? Un homme qui fera de vous un esclave, sera brutal, vous blessera... Et pourtant, lui seul sait qu'il voudrait que tout le contraire se déroule. Il avait besoin de se sentir aimer, de ne plus être seul, de pouvoir se blottir dans les bras de quelqu'un... Son autre partie voulait baiser, baiser et encore baiser... Si il n'y a pas de consentement, il existe le viol et si il y a trop de repoussements, il existe la torture...

Malheureusement, c'était plus fort que lui. Il pouvait tomber amoureux dès le premier regard et avoir ce besoin de rencontrer l'autre, de le séduire. Pour ça, peu importe sa folie, il était fort. Son physique l'aidait, mais sa façon d'être également, charmant à souhait. Son ton de voix pouvant en faire craquer plus d'une et sa sincérité aussi, car oui, de base il ne cherchait pas à vous faire du mal, bien qu'il se doutait qu'il en ferait un jour ou l'autre... Il n’espérait qu'une chose, rencontrer celle qui mettrait fin à cette folie, le rendrait heureux, mais celle-ci n'arrivera sans doute jamais.

Le vampire avait peur de devoir vivre seul éternellement, peur d'être la risée des siens, peur de ne pas être assez puissant. Cette folie l'avait aussi gagné à cause de cela, voulant être meilleur aux yeux des autres, avoir une vie des plus normales, mais comment voulez-vous l'être quand vous êtes une sorte de créature buveuse de sang ? Il n'aimait pas ce qu'il était, étant souvent dépressif et tout cela aidait encore plus sa folie à exister, à agir pour lui quasiment dans toutes les situations. Il existait également un juste milieu, mélangeant ses personnalités.. Il pouvait arriver qu'elles s'affrontent, mais souvent quand Aelfric était seul. Il craignait réellement que cette mauvaise partie de lui prenne le dessus et devienne tout simplement lui. En attendant, il continuerait à vivre et à aider comme il le pouvait en essayant de repousser cette folie qui le gagnait de plus en plus.




Mon histoire


Londres, 1891.

La vie semblait paisible dans cette capitale anglaise. L'endroit était vivant, animé en toute heure. Pendant que certains travaillaient, que d'autres vendaient leurs marchandises sur le marché et que d'autres poivrots se saoulaient, elle, elle était là, chez ce médecin miteux. Elle n'avait pas tellement le choix après tout, l'argent ne couraient pas les rues. Son compagnon l'avait quitté suite à une annonce... La dépression l'emmenait avec elle petit à petit mais elle se battait pour une chose qui ne tarderait pas à pointer le bout de son nez, ce petit être qui allait vivre ses premiers instants. Qui aurait pu deviner la vie qu'il allait mener ? Lui, cette petite chose qui avait montrer sa tête... Nous étions tous innocents à ce moment-là, sortant du ventre de notre mère.

Comme tout petit être, il grandissait, peu à peu. La vie n'était pas simple pour sa mère, vivant dans la pauvreté et devant assumer un enfant, mais elle tenait. Cette femme était forte, refusant toutes sortes d'emplois louches. Elle ne comptait plus le nombre de fois où on lui avait proposé de vendre son corps. Au fond, elle savait que ce genre de travail pourrait lui faire gagner beaucoup d'argent, mais, elle restait fière que pour s'abaisser à ce genre de pratiques et au grand jamais elle n'oserait laisser son enfant avec un inconnu pour aller travailler. Surtout qu'il se passait des choses étranges dans la capitale... Certains parlaient de créatures, d'autres parlaient d'animaux alors que certains parlaient de meurtriers sanguinaires. Au final, c'est une vague de meurtres qui s'était abattue avec membres déchiquetés, marques de morsure au niveau de la nuque... Parfois même des actes de cannibalismes... Cette vie tranquille londonienne n'était plus. Les rues n'étaient plus aussi animées et la population était effrayée. Cette si jolie ville passait d'un extrême à un autre, handicapée par ce qu'il s'y passait.

Plus les jours se suivaient et plus la situation empirait. Certains parlaient de loups géants, d'autres d'assassins à la peau pâle. Beaucoup faisaient le rapprochement avec des créatures de légendes urbaines... C'est ainsi que la populace se mettait à croire à l'existence des vampires et des Loups-Garous. Londres ne semblait pas être la seule ville touchée, comme-ci les meurtriers donnaient envies à d'autres de reproduire exactement les mêmes crimes...

Bien sûr, ce genre de nouvelles faisaient peur à la femme, mais elle n'avait pas d'autres choix que de rester à Londres avec son petit garçon. Bien qu'elle soit vigilante, sa beauté attirait l’œil. Bon nombre d'hommes voulaient se la faire, mais aucun n'avaient réussis.

C'était sans compter son arrivée... Cette homme était entré chez eux et n'en attendait pas moins pour la violer, se foutant totalement du gosse qui se trouvait là, regardant la scène. Si petit et si innocent, il ne pouvait rien faire, pleurant juste en comprenant le mal de sa mère. Cet homme prenait son pied et prenait bien son temps, forçant cette femme à entreprendre des choses si elle ne voulait pas que son enfant soit tué... Elle se pliait aux volontés de ce qui se montrait être un Lycan. Elle n'en prenait aucun plaisir, mais c'était un petit moment à passé. Elle souffrait pour le bien de son fils, essayant de satisfaire au mieux l'homme pour qu'il les laisse le plus rapidement possible. Si elle savait...

Le viol avait duré presque tout une nuit, une forte odeur de foutre se dégageant de cette petite maison. La femme était nue, légèrement blessée à certains endroits et couverte de sperme. Elle avait été souillée... Enfin, ce cauchemar en finissait, enfin l'homme avait eu ce qu'il voulait... Oh non... Cela aurait été trop simple... D'un coup sur le crâne, il assommait la femme, comptant bien l'emmener, elle et son fils, chez lui, sur une autre terre bien loin d'ici...


Les années passèrent. Cette mère se faisait maintenant violer quasiment tous les jours et ne bronchait pas. Au moins son fils allait bien et grandissait tranquillement. Pour lui, il était normal d'être un esclave, de voir sa mère souffrir... Il était encore trop jeune pour se souvenir en détail de cette vie paisible qu'il menait auparavant. Sa mère préférait ne rien lui dévoiler, inventant des histoires pour expliquer le fait qu'ils soient enfermés. Elle ne voulait pas que son fils se rebelle et finisse par souffrir à son tour. Enfin... Elle ne voulait pas que son fils souffre plus que maintenant à dire vrai. On s'occupait mal d'eux, on les nourrissait mal. L'enfant était souvent malade et on lui donnait rien pour le soigner. Ce gosse était un moyen de pression pour soumettre la mère, rien de plus. Il pouvait même crever que son maître n'en aurait rien à faire. Mais il était fort et vivait.

Les années passèrent ainsi, Aelfric se faisait éduquer par sa mère, apprenait à parler... La vie tenait son cours, une routine s'installait. Bon, niveau routine il y avait mieux, ne se le cachons pas. Dans tous les cas, on ne le touchait pas, il commençait juste à travailler et sa vie se résumait à ça. Leur maître avait plusieurs esclaves. Parmi eux se trouvait une fille, un peu plus vieille que l'humain. Elle était devenue une amie au fil du temps et ils grandissaient ensemble.

Les années passèrent toujours et l'adolescence arrivait... Il voyait de moins en moins cette fille, aussi violée par son maître maintenant qu'elle avait l'âge. C'était horrible, il avait du mal à se contrôler, il voulait le tuer... Il s'en prenait aux deux femmes qu'il aimait le plus et il était impuissant, pas encore assez fort... La relation avec son amie d'enfance augmentait au fur et à mesure, il se souvient de la première fois qu'ils se sont embrassés, la première fois qu'il l'avait caressée et surtout... La première fois qu'elle lui a offert son corps... Il l'avait découvert avec douceur, voulant la soulager de son mal habituel, voulant lui faire découvrir de réels plaisirs même si c'était la première fois qu'une femme se montrait ainsi à lui... Il avait pris son temps pour découvrir ce corps magnifique... Elle était jeune et pourtant, elle avait déjà un corps de femme ayant des courbes là où il en fallait. Elle avait une peau assez claire, mais il trouvait que cela la rendait magnifique . Ils ne s'étaient presque pas quitter des yeux durant cet acte et il se perdait volontiers dans le bleu azur de son regard, glissant ses doigts dans sa chevelure d'ébène. Ils ne pouvaient s'arrêter, se désirant encore et encore et c'est ainsi qu'un couple se créait entre esclaves, profitant de la présence de l'autre pour créer un peu de bonheur dans ce monde invivable.

Cette relation perdurait, les années défilèrent toujours et Aelfric combattait souvent la maladie. C'était une chose qui ne l'avait jamais vraiment quittée. Cela devenait de plus inquiétant car de plus en plus fréquent. Malgré les nombreuses demandes de sa mère et sa compagne, leur maître ne cherchait pas à le soigner, il ne représentait plus rien de particulier pour lui. Il aimait que les gens souffrent, alors, à quoi bon les aider ? Vous devinerez que ce qui devait se passer arrivait un peu plus tard... Le corps sans vie de cet adolescent au sol... Une petite vie qui s'achève à ce gosse qui n'avait rien demandé, une vie de malheur et pourtant... Il souriait, même mort. Ses proches auraient souhaité qu'on l'enterre, le maître s'en foutait royalement. Il avait pris son corps pour le balancer bien plus loin, dans la neige pour qu'il finisse par pourrir à cet endroit. La vie continuait donc sans lui, les deux femmes ne connaissant que malheur, leur petite source de bonheur étant maintenant disparue...

Ah Déesse... Qu'avais-tu donc en tête en t’intéressant à lui ? Qu'avait-il de si particulier pour attiser ton regard ? Pourquoi l'avais-tu choisi... Tant de questions qui resteraient sans réponses et pourtant... Il avait reçu un cadeau empoisonné de la part de la divinité. C'est ainsi qu'il se réveillait, quasiment nu dans la neige et pourtant, il n'avait pas froid... Il ressentait une sensation des plus étranges... Il avait faim... Mais pas une faim habituelle, il avait envie de sang... Secouant la tête, cherchant à reprendre ses esprits, il lui aura fallu peu de temps pour découvrir sa peau pâle, son cœur ne battant plus... Serait-il devenu un vampire ? Était-il plus fort qu'auparavant ? Toutes des questions qui trouvaient rapidement une réponse, Sa vie de mortel l'avait quittée pour celle-ci, immortel. Il était devenu plus fort et il avait encore des choses à découvrir. En attendant, il avait une vengeance à accomplir. Son ancien maître avait tué des humains et s'occupait mal d'autres... La Déesse l'avait-il choisi pour le punir ? Ce putain de Lycan ne s'attendait sans doute pas à cette visite.

Il lui avait ouvert la porte, semblant choqué de le voir et tout aussi choqué quand il l'attaquait. Sa force mélangée à sa soif de vengeance était bien plus forte que ce Lycan qui ne pouvait se transformer. Il n'avait pas hésité une seule seconde à le tuer et de manière rapide avant de retrouver sa mère et sa compagne. D'un coup... Il ne pouvait décrire ce qui lui arrivait, la voyant là... Cette belle femme à qui il s'était offert... Il avait envie d'elle, mais pas envie comme vous pouvez le penser... Il ne pouvait se retenir, cela était trop fort, cet appel... Il plongeait alors sur elle pour venir mordre sa nuque, se nourrissant. Sa mère, découvrant ce qu'il était devenu, s'échappait en criant, ne voulant pas retrouver son fils comme un monstre. Sa compagne le repoussait, hurlant et après un moment, il se redressait, s'excusant, mais le mal était déjà fait... Sa compagne ne pouvait continuer à vivre avec un vampire. Elle rejoignait sa mère, fuyant le plus vite possible alors que cet humain devenu une créature s’asseyait au sol, en position fœtale et attendait simplement...

Le maître étant mort, les esclaves partaient, après un moment, Aelfric libérait ceux étant enfermés et il se retrouvait seul dans cette maison. Elle n'était pas non plus gigantesque, mais bien trop grande pour lui, solitaire. Il s'était débarrasser assez rapidement du corps de ce Lycan et devenait le maître des lieux. La vie qu'il menait ensuite était plutôt étrange pour un vampire. Il ne voulait pas se mêler aux autres de son espèce, ne côtoyant que des humains. Il leurs proposait de les aider en échange de le laisser se nourrir d'eux. Il détestait cela, en était gêné, mais c'était vital pour lui. Il avait même tenté de se nourrir avec du sang animal, mais cela lui faisait l'effet d'une viande avariée. Il n'était pas aisé de vivre en essayant d'aider les humains tout en devant se nourrir de leurs sangs, mais il y arrivait. Il était rare qu'il ait faim au point de se nourrir sans consentement mais cela arrivait encore et à chaque fois il s'en voulait et s'enfermait chez lui.

Les rumeurs se répandaient rapidement et celles parlant d'un vampire aidant des humains se faisaient entendre... Aelfric ne le savait pas encore, mais il venait de se mettre à dos de nombreux vampire, dont certains bien plus puissants que lui. Cette réputation lui valait souvent des visites surprises et souvent, c'était pour le violenter. Certains vampires le voyaient comme un esclave mais inintéressant à capturer. Ce genre d'épreuve forgeait en lui une folie grimpante qu'il essayait de repousser jusqu'à présent. Une folie qui réveillait en lui un instinct de vampire. Ce démon naissant dans son esprit l'incitait à devenir mauvais, de plus en plus... Après de nombreuses années, il finissait par craquer. Le vampire chercherait après une esclave, cela était décidé... Il ne pouvait plus subir le traitement des autres vampires et en avait marre que les humains le repoussent... On ne le repoussera plus, ils seront obligés de le suivre, obligés de le servir... Il n'attendait pas plus pour sortir, à la recherche d'humaines.

Il la voyait alors pour la première fois, ne pouvant détacher son regard de sa personne. Elle ressemblait tellement à son premier amour... Ses cheveux, ses yeux, son corps... Il avait envie de se montrer, de la prendre dans ses bras, l'embrasser... Mais il ne le pouvait pas, elle le repousserait sinon... Il la voulait et l'aurait pour lui... Il était hors de question que cette femme lui échappe. Il en était déjà amoureux alors qu'il ne la connaissait pas... Nekotyo... Il arrive pour toi...



A propos de vous ..


Votre âge : 25 ans
Expérience du RP : Longue expérience
Vous engagez-vous à respecter le règlement ? : Oui
Remarque, suggestion, question : DC de Rorgar



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Votre âge : 26
Métier : Aucun pour l'instant
Localisation : le plus loin de son maitre
Rang : Esclave
Messages : 11
Esclave
Nekotyo

Ven 7 Avr 2017 - 13:22
Bienvenue ho mon Maître ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hentai.com/
avatar
Féminin
Métier : /
Localisation : Le Creuset
Rang : Esclave
Messages : 477
Esclave
Eylin

Ven 7 Avr 2017 - 19:10
Re-bienvenue à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rang : Maître du Jeu
Messages : 385
Maître du Jeu
Erèbe

Dim 9 Avr 2017 - 17:11









Félicitations tu es validé !

Tu peux dès à présent rechercher un RP.
Cette fiche reste ouverte à l'édition si tu éprouves le besoin d'ajouter des choses.
Les Trois Royaumes t'ouvrent leurs portes et nous te souhaitons une longue nuit de plaisirs, d'aventures et de débauches...

Bienvenue sur Erèbe !












Croque-nous, si tu peux...
Revenir en haut Aller en bas
http://erebe.nightforum.com
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

[Vampire] Aelfric Rosewood ~ “Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs. (Joan)
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives d'Erèbe :: Le Livre des Noms :: Registre des Habitants-
Ouvrir la Chatbox