[Lycan] Aurah Lanty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Féminin
Votre âge : 25
Métier : Guérisseuse
Rang : Maître
Messages : 39
Maîtresse
Aurah

Lun 4 Avr 2016 - 19:34



Aurah Lanty





Informations générales

Prénom : Aurah
Nom : Lanty
Race : Lycan
Sexe : Féminin
Âge : Oublié
Rang : Maître
Métier : Guérisseuse et chirurgien
Préférences sexuelles : Peu importe



Physique

Taille : 1m82
Poids : 70 kg
Couleur des yeux : Bleu acier
Couleur des cheveux : Blond délavé

Description : Des traits caractéristiques de ses pairs, Aurah ne conserve que la taille. Grande, est l’est assurément. Avoisinant le mètre quatre-vingt, elle offre cependant une silhouette plutôt élancée et dépourvue de la musculature développée pourtant propres aux lycans. C’est donc une silhouette menue et anguleuse qui vous contemple. Elle ne manque pas de grâce cependant et compense cette faiblesse apparente par une souplesse et une agilité sans égales.

Mais sous ses airs innocents et fragiles, presque enfantins, on devine une force inébranlable. L’acier de son regard efface la douceur de son visage. Il vous transperce, impitoyable. Des yeux d’un bleu acier, froids comme l’hiver. Ils n’expriment rien sinon le reflet de vos propres doutes. Des sourcils arqués viennent surmonter ce regard avec plus de dureté que la jeune femme ne le voudrait. Et puis elle continue de sourire, doucement, inlassablement. S’il n’y avait pas ce regard si troublant, on pourrait y deviner de la délicatesse ; presque de la grâce dans la courbe de ces traits un brin juvéniles. En effet, beaucoup mésestiment l'âge de notre guérisseuse; la jugeant bien plus jeune qu'elle ne l'est. Bien trop jeune.

Ses lèvres finement ourlées pourraient dénoter certainement un certain charme si elles se souvenaient encore de la façon de sourire. Les uniques rictus qui viennent les étirer semblent davantage sarcastiques que séducteurs. Son teint de porcelaine, presque diaphane, se marie à la perfection avec ses cheveux d'un blond décoloré, ivoire. Ils évoquent les hivers blancs et enneigés, la bise matinale et glaciale. Quelques réminiscences des hivers solitaires. Sa chevelure ondule souplement jusqu'au creux de ses omoplates. Elle se contente généralement de les porter lâches avec pour seul apparat un bandeau joliment ouvragé.

Voilà le portrait d'une femme somme toute séduisante. Il faudrait pour cela omettre la multitude de cicatrices qui couvrent ce corps. Légères et discrètes, elles évoquent un passé agité et aventureux désormais révolu. Ces dernières couvrent principalement le dos et les épaules de la jeune femme. La plus visible demeure cependant au niveau de sa lèvre inférieure, vers le coin droit. Une cicatrice qui ajoute de façon remarquable une certaine férocité à ses rares sourires.

Equipement :
Habituée à évoluer dans des milieux au climat hostile et glacé, Aurah se montre peu frileuse à souhait et se vêtit souvent de façon simple et relativement légère. Il lui faut avant tout un accoutrement qui ne puisse en aucun cas entraver ses mouvements. Vous la verrez souvent de toile vêtue, parfois accompagnée de protections de cuir. Généralement, elle se munit ainsi d’une tunique grise en toile cintrée par une ceinture large ornée de gravures et d’un pantalon similaire. On trouve souvent quelques finitions discrètes en broderies au niveau des manches et du col de la tunique. A cela ajoutez des brassards de cuir dans le même acabit que sa ceinture ainsi que des bottes de marches sobres et fonctionnelles. Aurah assortit généralement le bandeau qui ceint son front et retient ses cheveux en arrière aux broderies de sa tunique. Lorsque le climat se révèle trop glacial, elle se munit d’une cape épaisse dans les mêmes coloris que sa tenue dont le col est bordé de fourrure ainsi que de gants en cuir.

Aurah refuse tout bonnement de porter des armes de façon ostensibles. Elle les a abandonnés depuis bien longtemps déjà. Elle ne compte que sur son expérience et sa capacité de dissuasion pour repousser les ennuis. Elle possède cependant un arc de chasse de fabrication modeste qui lui permet de relever du gibier régulièrement. A cela ajoutez un poignard qui ressemble davantage à un couteau de chasse qu’autre chose. Lorsqu’elle se déplace, la jeune femme abandonne généralement son arc au profit d’un bâton de marche au bois noueux et d’aspect séculaire. Ce dernier lui sert plus souvent d’appui lors de ses voyages que d’éléments de dissuasion mais elle sait s’en servir pour se défendre. Pour terminer sa panoplie de voyage, Aurah ne se sépare jamais d’une sacoche contenant des herbes médicinales et des outils nécessaires à son office.



Mental

Trois qualités : Erudite - Observatrice - Discrète
Trois défauts : Lasse - Cynique - Amnésique - Solitaire

Description :
D'une nature calme et posée, Aurah préfère se placer en retrait et observer en silence. Elle a un sens de l'observation particulièrement exacerbé et rien ne semble lui échapper. Chaque détail est soigneusement gravé dans sa mémoire. Mais pour un temps seulement. En effet, la mémoire de notre lycane présente de cruelles lacunes lorsqu’on se réfère aux souvenirs lointains. Ces derniers semblent progressivement s’effacer pour laisser place aux plus récents.

Un sourire discret vient parfois danser sur ses lèvres pour répondre poliment à quelques remarques ou autres jeux de mots astucieux. Son mutisme passe souvent pour une espèce de réserve ou de timidité. Elle surprend parfois son entourage par quelques remarques habiles ou un humour incisif.

A dire vrai ce qui caractérise le plus notre guérisseuse est sa profonde lassitude, et par extansion le cynisme qui en découle. Ses remarques peuvent ainsi se révéler acerbes ou sarcastiques, témoignages d’une profonde dérision vis-à-vis de sa propre existence. Peu disposée à partager son expérience, elle la considère comme un fardeau et en tire une profonde amertume. Cette dernière n’est pas sans lien avec l’amnésie progressive qui s’empare de son passé

Mais lorsqu'elle met en œuvre ses talents de guérisseuse, elle semble muer complètement. Le doute et le scepticisme s'effacent pour ne laisser place qu'à une détermination inébranlable. Son regard se fait incisif et impitoyable. Elle s’absorbe entièrement à sa tâche, parfois en tirant davantage sur ses limites qu’elle ne le devrait. Elle excelle dans l’art de la chirurgie et peu peuvent rivaliser avec ses capacités en la matière. Ses mains semblent sûres et ne jamais trembler, et ses connaissances de l’anatomie humaine sans limite. Un savoir dont elle semble bien peu encline à partager. Il s’agit d’un art en vérité qu’elle aura appris à développer tout au long de sa longue existence.

De nature paisible, la jeune femme apprécie le calme et la solitude. Elle vit aux abords d’une forêt, non loin de quelques habitations bien que légèrement en retrait de celles-ci. Généralement, elle s’absorbe à l’écriture de ses propres mémoires ou à la relecture de celles-ci. Elle apprécie également l’étude d’ouvrages anciens, le plus souvent liés à l’histoire de la magie curative et de la médecine. Elle s’abandonne parfois à de longues chasses qui peuvent s’étendre sur plusieurs jours. Elle reste cependant le plus clair du temps entre sa modeste demeure et les villages alentours lorsque ceux-ci font appels à ses talents. Aurah a depuis quelques temps abandonné l’idée d’une vie nomade bercée de longs périples et semble vouloir s’enraciner davantage, marquer plus durablement son environnement.

Ainsi, par de nombreux aspects, Aurah semble en contradiction avec les siens. Consciente des différences qui se sont creusées au cours de son existence, elle éprouve généralement une certaine gêne à évoluer auprès des siens trop longtemps. En effet, la férocité et la sauvagerie propres aux lycans semblent désormais l'objet d'une certaine répulsion. Il s'agit d'une part d'elle-même qu'elle préfère taire et enfouir profondément en elle. Hélas, nul ne peut fuir indéfiniment sa véritable nature. Ainsi, Aurah se laisse ponctuellement rappeler à l'ordre par la lune et laisse alors s'exprimer une part de sauvagerie qu'elle réprouve. Les jours qui suivent de tels excès la voient plongée dans une certaine mélancolie qui la poussent à l'isolement et la solitude.




Mon histoire

- J’ai un rêve tu sais. Il va sûrement te paraître dérisoire. Chaque matin, je ne cesse de jeter un œil au ciel et j’espère qu’un jour l’immense nuage de cendre se fendra pour me laisser apercevoir un rayon de soleil. Je me lève dans l’espoir de voir le soleil.

Quelques notes sur un papier sans âge. Pour ne plus oublier, ne plus perdre de vue cet ultime vestige de son passé. Aurah soupire et contemple le ciel. Une nuit éternelle et impitoyable. D’aussi loin qu’elle se souvienne, il en a toujours été ainsi. Mais sa mémoire, hélas, n’est guère fiable. Il lui reste encore les écrits. Des bouquins qui s’entassent dans une pièce exiguë, prennent la poussière et finissent par le devenir eux-même, inévitablement. Hélas, elle n’a songé à écrire et coucher ses mémoires sur le papier que bien trop tard. Déjà, elle oubliait les prémices de son existence. Alors, sans cesse, Aurah relie ces quelques notes. Elle rêve d’une nouvelle aube. Elle voudrait se souvenir, non, imaginer la chaleur des rayons du soleil sur sa peau diaphane. Et le soleil emporterait avec lui toute la noirceur de cette existence. Il repousserait les ténèbres, pour un temps seulement. Lui octroierait peut-être même un peu de repos. A cette idée, la jeune femme soupire de nouveau.

Elle ne se souvient plus de sa naissance. Quelques réminiscences parfois refont surface mais elles lui semblent si étrangères pour être les siennes. La sauvagerie et la férocité des premiers temps se sont estompés. Partiellement. La lune encore lui rappelle ponctuellement sa véritable nature. Celle d’un être pétri de désirs, incapable de vraiment les contrôler. Oh comme elle exècre cette lune ! Elle la rend si forte et si fragile à la fois. Elle lui dérobe les derniers soupçons de liberté. Sans vergogne.

Le regard de la guérisseuse dérive vers l’Est, en direction des siens. Les meutes vont et viennent, ne s’éloignent jamais vraiment. Auraient-elles peur de perdre tout lien avec leurs propres origines ? Un lien rompu depuis bien longtemps pour notre guérisseuse. Elle esquisse un sourire las. Plus rien ne la rattache vraiment avec ses pairs. Ils lui paraissent trop éphémères. Parfois, pourtant, elle ressent le besoin irrépressible de se lier à eux, de se fondre parmi eux. Elle n’est jamais mal accueillie mais elle se sent toujours rapidement étrangère. Son savoir et son expérience attisent autant la crainte que l’admiration. C’est là un lourd fardeau.

Alors recommence son exil, ni trop loin des siens ni trop près. A bonne distance pour qu’on n’oublie pas son existence mais pour que celle-ci ne devienne pas trop oppressante. Après tout, il est dur de contempler de ses yeux ses propres ancêtres, que dis-je, ses propres erreurs.


100x100

Votre âge :

23 ans

Expérience du RP :

Avancée, je fais du rp depuis longtemps mais à un rythme modéré.
100x100

Vous engagez-vous à respecter le règlement ?

Bien entendu ;)
100x100

Une remarque, une question, une suggestion ?

Vous avez des cookies ?




© By A-Lice sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 4 Avr 2016 - 20:04
Bienvenue sur Erèbe, chère lycane ! Au plaisir de serrer votre patte velue sous la lune.

Une fiche intéressante, j'aime l'idée de la mémoire qui s'étiole, si tu veux bien d'un jeunot lui aussi en marge des meutes, fais-moi signe !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Métier : /
Localisation : Le Creuset
Rang : Esclave
Messages : 479
Esclave
Eylin

Lun 4 Avr 2016 - 20:08
Bienvenue à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Votre âge : 25
Métier : Guérisseuse
Rang : Maître
Messages : 39
Maîtresse
Aurah

Lun 4 Avr 2016 - 20:22
Merci à vous =D J'ai enfin trouvé l'avatar que je cherchais ! Je crois bien que j'ai terminé ma fiche.


L’injustice agrandit une âme libre et fière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 1 Mai 2016 - 19:24
Bienvenue à vous très chère ! Entre la fiche et l'avatar ! J'ai vraiment envie d'un lien avec vous ~ {J'ai d'ailleurs une prémisse d'idée. Mais pas avec ce compte-ci ^ ^ probablement avec Thalie et peut-être Zerachios.}

EDIT: Je le ferai à ta validation ^ ^ Et ça me laisse le temps de structurer un peu tout ça ! ^ ^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Votre âge : 25
Métier : Guérisseuse
Rang : Maître
Messages : 39
Maîtresse
Aurah

Dim 1 Mai 2016 - 22:16
Merci ! N'hésite pas à m'envoyer un mp pour qu'on puisse discuter de ton idée de lien du coup =)


L’injustice agrandit une âme libre et fière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Votre âge : 25
Métier : Guérisseuse
Rang : Maître
Messages : 39
Maîtresse
Aurah

Lun 6 Juin 2016 - 16:22
Hellow ! Un petit message pour remonter la présentation dans le fil d'actualité et savoir si je dois apporter des modifications =D


L’injustice agrandit une âme libre et fière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rang : Maître du Jeu
Messages : 389
Maître du Jeu
Erèbe

Lun 6 Juin 2016 - 19:10
Tres jolie fiche, ce fut un plaisir de la lire. Desolée pour la longue attente:












Félicitations tu es validé !

Tu peux dès à présent faire ta demande de maître ou d'esclave, rechercher un RP ou déposer une demande d'habitation.
Les Trois Royaumes t'ouvrent leurs portes et nous te souhaitons une longue nuit de plaisirs, d'aventures et de débauches...
Bienvenue sur Erèbe !









Revenir en haut Aller en bas
http://erebe.nightforum.com
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

[Lycan] Aurah Lanty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» La Gazette de Kräal : "Le Lycan déchainé"
» Un grand changement dans la vie de la lycan [PV]
» Lucian Helsing, le premier Lycan
» [Lycan] Jessica Carter, femelle Alpha meute de Soho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives d'Erèbe :: Le Livre des Noms :: Les Oubliés-
Ouvrir la Chatbox