[Humaine] Azilys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Féminin
Métier : Prostituée
Localisation : A la Lune de Glace
Rang : Esclave
Messages : 8
Esclave
Azilys

Lun 22 Fév 2016 - 21:50



Azilys Valmand





Informations générales

Prénom : Azilys
Nom : Valmand
Race : Humaine
Sexe : Femme
Âge : 21 ans
Rang : Esclave
Métier : Prostituée
Préférences sexuelles : Indifférente



Physique

Taille : 1 mètre 69
Poids : 56 kilos
Couleur des yeux : Violet clair
Couleur des cheveux : Châtain

Description : Un visage bien fait, encadré par une belle chevelure soignée. Voilà la première impression que je pourrais donner, si les clients que je reçois la regardait avant le reste de mon corps. Avant qu'ils ne regardent la courbure généreuse de ma poitrine j'entends. Il n'empêche qu'en remontant les yeux un rien, les lycans peuvent voir ce visage, souligné par deux yeux aux iris violettes, un peu pâle mais définitivement attirant avec un sourire semblant éternellement présent sur mes lèvres. Le reste de mon corps est tout aussi proportionné, mes hanches sont agréables, et ma croupe l'est autant. Il faut bien dire que j'ai été sélectionnée pour tout cela, afin d'enrichir le maître des lieux.

Bien que ma taille soit relativement modeste, on pourrait croire que je suis plus grande, grâce notamment aux extravagantes coiffures m'ajoutant quelques centimètres au-dessus du crâne. De part ma profession, je ne dirais pas que j'ai véritablement le choix de mes vêtements, bien qu'ils ne me déplaisent pas foncièrement. Il s'agit généralement de tissus ouverts, me dénudant bien plus qu'ils ne me recouvrent, affriolants par leurs indécence au niveau de ma poitrine bien généreuse. Je porte également quantité de fioritures, comme des petits bracelets, aux poignets comme aux épaules ou aux chevilles, ainsi que divers petits bijoux dans mes cheveux. Tout cela —mon allure, ma coiffure, mes vêtements— afin d'attirer l'œil des clients lycans, et de les faire succomber à mes charmes... Il faut croire que ça marche.

Mental

Trois qualités : Docile ~ Voluptueuse ~ Tendre
Trois défauts : Résignée ~ Sensible ~ Peureuse

Description :Depuis ma plus tendre enfance, j'ai été élevée pour ce que je fais actuellement. Je suppose donc que mon manque de sentiment de révolte vient de là. Ce n'est pas parce que je n'y ai jamais pensé, non, mais je sais que les humains qui tentent de se révolter ne vont pas bien finir. S'enfuir d'ici, de cette vie, est aussi vain que de tenter de dire « non » à un lycan un soir de pleine lune. Ma jeunesse, malgré le fait qu'elle ait été passée dans une maison d'élevage, n'a pas été une époque particulièrement douloureuse, non. Ce serait même le contraire. Je ne dis pas que j'y ai connu des abysses de douceur, mais en tous cas, rien qui ne m'empêche, aujourd'hui, d'être docilement soumise aux bons vouloirs des lycans, en les accueillant avec langueur entre mes cuisses.

Depuis ces trois ans, je n'ai pas beaucoup changé, en dépit de... Tout. Et pourtant, j'aurais bien pu en venir à haïr ces créatures. Mais ça n'est pas le cas. J'ai beau ne jamais recevoir la douceur que j'offre, ne jamais recevoir qu'un mépris lubrique, je reste forte. Je reste accueillante. Même si mon seul horizon, mon seul plaisir, est ce bain tiède dont j'ai parfois la grâce. On pourrait croire, et je ne dis pas le contraire, que je suis complètement endoctrinée. Que je suis aseptisée aux horreurs qui m'entourent pour que je sois encore capable d'attirer d'un mouvement aguicheur du poignet ces bêtes après trois longues années. Personnellement, je ne saurais dire. Mais je suppose que, quelque part, je ne suis même pas capable de remettre en question mon statut.

Les autres races, c'est différent. J'ai été élevée dans une maison de lycan, après tout. Ce qui veut dire qu'organiquement, je crains les vampyrs, et je ne désire en aucun cas tomber dans leurs mains. Quant aux Mahrs... Je ne pourrais pas dire que je les méprise, ayant été élevée dans l'idée absolue que tous les Immortels me sont supérieurs... Mais il est évident que l'image que je m'en fais, aux dires de certains lycans, est qu'ils sont inférieurs à la race de Maîtres que sont ces loups surnaturels.

Toutefois, autant suis-je contrainte d'accepter la compagnie des lycans lors de mes heures de travail, autant j'apprécie la solitude de mes rares heures de repos. J'ai pris d'ailleurs pour vilaine habitude de simuler le repos lorsqu'un autre humain voudrait essayer de me parler. J'en suis venue à me considérer différente de ceux qui ont été capturés de l'autre monde... Et je ne désire pas leur parler. D'ailleurs, je n'aime pas parler. Les seuls mots, les seules phrases que j'utilise sont bien souvent liées à mes activités. Je préfère chanter, mais je ne pense pas que je pourrais un jour développer ce talent. Sur Terre, peut-être l'aurais-je pu... Je suis morte de curiosité à ce sujet, cela va sans dire, et je donnerais cher rien que pour voir la lumière dont certains m'ont parlé... Mais je ne veux plus en entendre un mot depuis quelques années. Je ne quitterais jamais cet endroit, à quoi bon rêver ?




Mon histoire

On dit que les enfants n'ont pas de souvenirs d'avant leurs quatre ans. Je ne sais pas ce qui me rend différente, mais moi, j'en ai. Oh, ce ne sont pas des choses claires, ou ayant forcément du sens, mais j'ai en mémoire quelques images floues, brouillées comme passées au-travers d'un filtre, ou comme si elles étaient plongées sous l'eau. Il n'empêche que ces images sont là. J'aurais aimé avoir des souvenirs de la Terre, du monde de mes parents, d'avoir en tête cette lumière onirique, avoir des soupçons de chaleur là où les traits solaires m'auraient brûlée... Mais ça n'est pas le cas. Mes premiers souvenirs sont aussi sombre que l'environnement que je vois tous les jours par ma fenêtre. La nuit éternelle. Et la blancheur immortelle de l'hiver.

Mes premiers souvenirs ne sont pas non plus ceux de mes parents. Comme d'autres enfants nés dans l'élevage, je ne les ai pas connu. Je ne sais pas si j'ai des frères ou des sœurs. Je ne sais pas si ma famille m'aurait aimé, et si j'aurais été bien dans leurs bras. Rien de tout cela.

Non, ces souvenirs auraient pu me donner quelque chose à laquelle me raccrocher. Me donner un semblant d'espoir, là où, clairement, il n'y en a pas qui existe.

Lorsque je remonte vraiment loin dans mon histoire, c'est uniquement pour y retrouver des grognements, des dents blanches, et des sourires effrayants de bêtes disproportionnées par des images déformées d'une petite fille se cachant les yeux derrière ses doigts. Ce sont les paroles des instructeurs. C'est la morsure impitoyable du froid, et la pénombre environnante obligeant la petite enfant que j'étais à cligner fermement des paupières pour apercevoir sa paume une fois seule dans sa chambre. Ce sont les pleurs, les angoisses, l'incompréhension d'évoluer dans un monde étrange.

Rien d'étonnant à ce que je n'ai pas d'espoir, après cela.

Les années passèrent au sein de la maison d'élevage, et on m'expliqua mon rôle. Ma place. J'étais née dans cet enfer, et je n'allais jamais en partir. On m'apprit de tous. C'était comme une école, sauf que mes savoirs étaient pratiques et non pas théoriques. J'appris plus tard auprès d'adultes capturés ce qu'était une école sur Terre. Pour l'heure, dans la maison d'élevage, je n'en avais nullement conscience. Je ne savais même pas qu'il existait un autre monde d'ailleurs. J'appris quantité de choses, et je les faisais bien. Je ne rechignais pas devant la tâche, parce que je savais ce qui attendait celles qui n'obéissaient pas. Et le souvenir de la mâchoire blanche continuait d'hanter mes rêves, son ricanement semblant résonner dans les couloirs même lorsque j'étais éveillée.

Quelque chose qui traversa toute mon enfance et mon adolescence était le froid. Encore aujourd'hui, d'ailleurs. J'ai encore froid. Ce monde est froid. Comme mort. J'appris aux alentours de mes seize ans ce à quoi j'étais destinée. Je savais déjà que j'étais esclave, mais je commençais à apprendre les rudiments de la luxure. Il fallait contenter la race des Maîtres et des Maîtresses lycans. A mes dix-huit ans, le problème se posa quand à mon futur. Je n'avais évidemment pas mon mot à dire, et on choisit pour moi la voix de la prostitution plutôt que de l'esclavage.

La maison close qui m'accueillit, la Lune de Glace, acheva ma formation en la matière.

Ce fut à ce moment là, après dix-huit années et des poussières que commença véritablement ma vie d'aujourd'hui. Les débuts furent les plus durs, évidemment. Si en dehors des moments de pleine lune, mon corps était déjà bien affaibli après la fin de l'acte, lors de ces nuits... Je crus à bien des moments que je n'allais pas réussir à survivre. Que je n'allais pas réussir à me lever le lendemain, et qu'on m'abandonnerait dans un fossé.

Et pourtant, je me relevais toujours. Allais prendre un bain. Me rhabillais en silence. Et revenais attendre mes prochains clients. Cette force silencieuse m'habite encore aujourd'hui, me faisant toujours prête à accueillir les lycans. Ma bouche trahit un demi-sourire que je n'arrive que rarement à chasser de mon visage. Mon corps semble dans l'attente d'un amant ou d'une amante à combler. Et dans mes yeux se noie mon vide, ce vide qui semble séjourner dans mon corps depuis ma naissance me faisant tout supporter, ce vide que rien ne semble vouloir combler, ce vide qui fait que ce que je suis. Presque comme une personnalité à part entière. Un vide qui forme un tout. Ce vide qui fait de moi une putain parfaite. Ce vide qui veille à éteindre tout espoir avant qu'il ne naisse.

Ce vide, c'est tout moi, en somme.



100x100

Votre âge :

21 ans révolus

Expérience du RP :

Depuis... Au moins huit ans je dirais, à des intervalles parfois irrégulières ^^.
100x100

Vous engagez-vous à respecter le règlement ?

Je m'y engage.
100x100

Une remarque, une question, une suggestion ?

J'en avais une, mais en fouinant dans les questions des autres invités, j'ai trouvé ma réponse (au sujet des territoires des lycans/vampyrs/mahrs). Du coup, bin, j'ai plus rien à dire ! Autrement, c'est sobre, c'est bien fait, et ça donne envie ^w^.




© By A-Lice sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 72
Maître
Sojiro Seta

Lun 22 Fév 2016 - 22:07
Bienvenue à toi hehe un jouet pour lycan miam miam... ;p

Attention au grand méchant loup! J'aime bien ton style ce serait dommage que tu te fasse croquer :p
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 43
Esclave
Asya

Lun 22 Fév 2016 - 22:54
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Métier : Prostituée
Localisation : A la Lune de Glace
Rang : Esclave
Messages : 8
Esclave
Azilys

Mar 23 Fév 2016 - 8:43
Merci vous deux !

Pour une certaine somme je suis croquable cher Maître Seta... ^-^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Métier : /
Localisation : Le Creuset
Rang : Esclave
Messages : 479
Esclave
Eylin

Mar 23 Fév 2016 - 14:30
Bienvenue à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Métier : Prostituée
Localisation : A la Lune de Glace
Rang : Esclave
Messages : 8
Esclave
Azilys

Mar 23 Fév 2016 - 16:10
Merci Eylin ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 23 Fév 2016 - 17:41
Bienvenue par ici jeune demoiselle !
Faites attention, les lycans ont des puces...
Au plaisir de vous croiser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Votre âge : 27
Métier : Traqueur
Rang : Maître
Messages : 150
Maître
Zyrael

Mar 23 Fév 2016 - 17:43
Bienvenue belle Azilys. J'espère que tu te plairas chez nous ! 8D











Félicitations tu es validé !

Tu peux dès à présent faire ta demande de maître ou d'esclave, rechercher un RP ou déposer une demande d'habitation.
Les Trois Royaumes t'ouvrent leurs portes et nous te souhaitons une longue nuit de plaisirs, d'aventures et de débauches...
Bienvenue sur Erèbe !











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

[Humaine] Azilys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Lassitude de la vie humaine -Terminé-
» La connerie humaine est sans limite !!!...
» Orks à la peau humaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives d'Erèbe :: Le Livre des Noms :: Les Oubliés-
Ouvrir la Chatbox