[Lycan] Calaën

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

Lun 11 Mai 2015 - 22:37



Calaën Drankk





Informations générales

Prénom : Calaën
Nom : Drankk
Race : Lycan
Sexe : Masculin
Âge : 7042 ans
Rang : Ni l'un, ni l'autre. Il est libre mais ne s'encombre de personne
Métier : Bêta
Préférences sexuelles : Homosexuel



Physique

Taille : Un mètre quatre-vingt-dix
Poids : Quatre-vingt-neuf kilogrammes.
Couleur des yeux : Gris argenté.
Couleur des cheveux : Blond, très légèrement poivre et sel.. la vieillesse.

Description :
C'est un homme tout en muscle. Sa carrure d'elle même, impose le respect et la force naturelle qui se dégage de Calaën. Ses nombreux siècles d'errance à Erebe, lui on permit d'acquérir ce corps athlétique comme s'il avait été taillé dans le roc. Sa demarche parfois lente lui donne l'impression que l'âge le rattrape, alors qu'il n'en est rien, bien au contraire il sait presser le pas lorsqu'il y en a réellement besoin. Bien que selon lui les urgences sont rare, Calaën relativise beaucoup, trop parfois à l'exaspération de certains. Malgré ça, les siècles lui ont donné l'avantage d'être considéré comme un sage parmi la meute à moins que ca ne soit son apparence d'avoir atteint la quarantaine bien tassé qui lui offre ce privilège.


Ses traits sont ceux d'un homme qui a vue passer les années, les siècles, les millénaires. Quelques cicatrices cisaillent son corps, témoignage de ses innombrables combats ou quelques fois, de ses maladresses. Son regard, beaucoup le craignent et l'adore pour cet aspect d'argent liquique d'un gris profond et soutenu, qui sait se faire comprendre par sa froideur ou encore sa clémence. Blond de base, vivre à Erebe où le soleil y est absent les a rendu plus blanchâtre, contribuant ainsi a son apparence d'homme mur. Pourtant sa peau elle, a conservé son aspect brunie part les rayons du soleil, bien que d'après lui elle commence maintenant à perdre de son éclat. Avec le temps, il c'est pas prit d'affection pour sa barbe mal rasé, un peu négligé mais dont ses partenaires raffolent pour le contact si particulier qu'elle dépose sur leur corps.


Calaën comme beaucoup de Lycan, ne porte que peu d'habit. Generalement torse nu ou vêtu d'une simple chemise légère, rien d'autre ne couvre son torse. Il aime être à l'aise dans ses mouvements, si bien qu'il ne porte que des jeans quand ce n'est pas des pantalons plus fluide qui ne laisse rien à l'imagination quant a son anatomie. Cependant, Calaën a d'autres raison d'aimer ces vêtements là. Ses transformations en loup ont toujours le dos de déchirer ses habits, puisqu'il gagne en taille d'une bonne dizaine de centimètres comme en muscle. Son loup est primaire, agressif, violent et réellement bestial. Nombreux sont ceux qui ont tenté de lui faire entendre raison sous cete forme. Tous sont mort de sa main, qu'ils soient amis, proche, amant ou bien simple connaissance. Il n'y à que depuis peu, depuis qu'il a prit conscience de ses sentiments pour l Alpha de sa meute, que son double Lycan semble gagner en calme.. bien que ce mot soit trop fort pour décrire la faible amélioration dans son comportement.


La bête est d'un pelage brun teinté de roux au regard mordoré flamboyant d'un réel désir de sang et de boucherie. Ce qui fait de Calaën, en période de mutation, un guerrier remarquable et extrêmement dangereux. Avec les années, l'homme à apprit à accepter cette part de lui même si le contrecoup des morts qu'elle entraîne ne le laisse qu'avec une conscience tourmenté.

Mental

Trois qualités : Loyal - Téméraire - Protecteur
Trois défauts : Violent - Jaloux - Paresseux

Description :
Un charisme nonchalant, force tranquille mais présente, comme le dit le dicton : " Il ne faut pas réveiller le loup qui dors ". Cette simple phrase suffirait à décrire Calaën dans sa manière d'être au quotidien. Serein, calme et réfléchit, on peut aussi lui reprocher de trop attendre pour agir même s'il ne se trompe que très rarement dans ses prises de décision, il accepte l'erreur tant qu'elle n'est pas reproduite. Que ça soit les siennes ou celle des autres. Une fois, d'accord ça arrive, une seconde, bon pas de troisième fois... cas échéant. " Tu te fou de ma gueule ou quoi ?! " C'est un homme très paternaliste et protecteur avec ceux qu'il aime et apprécie, quitte à donner sa vie pour eux, il le ferait. Sans la moindre hésitation.


Téméraire, il lui arrive de prendre certains risques là où d'autres préféreraient rester en retrait. Avisé, il est un bon tacticien, même si tout dépends de ses envies et de ses heures de sommeil. Dormeur et paresseux, il ne faudra plus vous étonnez de le voir dormir jusqu'à tard dans la journée, même si sa nuit n'a pas forcément été écourtée par une action physique intense. Il lui est déjà arrivé de faire semblant de dormir pour gagner encore quelques heures dans la tiédeur de son lit, à défaut de prendre du temps sur les tâches qu'il est censé réellement accomplir. Calaën sait cependant qu'on le laissera tranquille, ses responsabilités seront assurées dans les temps, comme toujours, et comme toujours un peu trop à la dernière minutes.


Sa jalousie, peut être véritablement violente et agressive, n'hésitant pas à aller jusqu'aux poings quand ce n'est pas jouer de menace. Ce qu'il estime être à lui, est à lui. Si l'on y touche c'est s'exposer à la fureur d'un vieux loup plus que grincheux et rodé au combat depuis des siècles et des siècles maintenant. Bien entendu, cela démontre sa loyauté et ses sentiments qu'il ne sait exprimer autrement. Ce n'est pas un hommes qui dira qu'il vous aime puisqu'il ne comprends pas ce sentiment aisément. Il lui à déjà fallut près de trois-cent ans pour comprendre et surtout accepter qu'il était éperdument amoureux de l'Alpha de sa meute, dont celui-ci ignore tout. Calaën cache volontairement sa passion pour lui et sa colère de le voir avec d'autres, pour ne pas se trahir et exposer au grand jour sa plus grande faiblesse qu'est Darenn.
Pour cet homme, il éprouve un respect profond, une admiration sans faille et l'envie tortueuse de le retourner contre un mur pour le baiser des nuits durant.


C'est d'ailleurs ses sentiments là, qui le poussent à ne pas s'encombrer d'esclaves, il ne saurait les gérer ou en prendre soin comme il a voulu le faire passé ses deux siècles d'existence. Malgré son apparente solitaire, il sait ce montrer disponible et d'une oreille attentive au besoin de bon conseil, même s'il reste incapable de les appliquer lui-même lors de ses relations.




Mon histoire

Le premier millénaire de sa vie, Calaën, n'en garde que très peu de souvenirs et de sensations. Ceux de ses premières batailles où le goût et l'odeur du sang restaient omniprésente, ses premières transformation dont la douleur le faisait hurler à en devenir aphone le lendemain, tant ses cris avaient brisé le silence de la nuit. Ses proches, comme ses origine, Calaën en a tout oublié. Bien que les millénaires, ne jouent pas sur son physique, il semble que peut importe le temps qui passe, les effets de celui-ci restent toujours présent d'une manière ou d'une autre. Il sera donc impossible de vous dire s'il est d'une lignée noble ou non. Cependant, de part son grand âge et le fait de n'avoir encore jamais connu de lycan plus âgé que lui, Calaën se demande parfois s'il ne serait pas le lycan d'origine. Impossible et pourtant... tout concorderait.


Son loup intérieur toujours indomptable après sept miles ans de vie communes, tends à se demander si celui-ci ne restera pas à jamais sauvage, tandis que d'autre de sa meute, n'eurent besoin que de quelques centaines, voir millier d'années, pour calmer la bête en eux. Rien n'y fait, aujourd'hui encore Calaën se bat à chaque pleine lune, redoutant ses effets et les personnes à ses cotés. Non pas pour leur transformation à eux, mais bien parce qu'il serait capable de les tuer simplement pour avoir le plaisir d'une giclée de sang. Voilà à quel point la bête est furieusement dangereuse. Il n'a aucune pitié ni accalmie.
Même si Calaën aura du mal à l'admettre, sa soif d'hémoglobine et puissante et tenace, c'est ce qui à fait aussi de lui un combattant hors paire lors des premiers conflits entre les races présentes sur Erèbe. C'était... comment dire, son défouloir et sa frustration d'oublier petit à petit à quoi ressemblait le visage de ses proches.


Les trois miles ans passés, le lycan à volontairement quitté la meute qu'il avait rejoins auparavant, sous le prétexte d'en être une réelle menace, même si en réalité, il avait besoin de contrôler ses pulsions, qu'elles soient meurtrières, ou bien sexuelles. Ce qu'il n'arriva pas à faire mais lui donna rapidement le rôle d'un Alpha dans une meute. Loin de détrôner celui déjà en place, Calaën eut la surprise de voir certains loups errant comme lui venir se rallier à son expérience de la vie. Endossant ce rôle, pendant plus d'un demi siècle, il se rendit compte petit à petit que les responsabilités et ce qui allait de paire avec la place qu'occupait un Alpha ne lui convenait pas. Trop de tâche et de détails, trop de contraintes et de responsabilité, trop de chose qui en réalité n'était pas lui.


Ainsi, Calaën abandonna sa place à une tierce personne dont il regretta amèrement avoir laissé faire. L'homme en question n'avait en rien la force d'être un leader, un bon avec des valeurs et une morale. Non, il était en rien un homme fort capable d'entraîner les siens à l'abris du besoin, d'une menace potentielle voir éminente, juste un prétentieux qui semblait vouloir ce faire mousser. C'est d'ailleurs à force d'exaspération, que cette fois encore Calaën se sépara de sa meute pour des siècles, des millénaires d'errance en solitaire.


Bien plus tard encore, il rencontra un jeune loup, qu'il ne pourra que considérer comme jeune pour le restant de sa vie au vu du décalage d'âge qu'ils avaient l'un envers l'autre. Darenn, un louveteau à l'énergie et aux idées nouvelles, débordant d'envie bien qu'incapable de les appliquer parfois correctement. Trop jeune encore sans doute. Pourtant, il n'y avait qu'à voir pour comprendre la passion qui débordait de lui et son envie de bien faire pour saisir qu'il serait à terme, un Alpha admirable. Le suivant avec le restant de sa meute, apprenant à connaître cet homme juste et valeureux, je n'eus aucun scrupule à appuyer avec lui son envie de devenir le leader. Au contraire, je l'encourageais. Il serait et est encore à l'heure actuel un chef aguerrit, avisé et patient.. du moins quand Calaën sait jouer de paroles pour calmer l'impatience de ce dernier.


A l'heure d'aujourd'hui, Calaën est toujours au cotés de Darenn, le protégeant et le surveillant aussi, parfois de près comme à distance. Il se refuse à lui dévoiler les sentiments qui fleurissent en lui et qui avec les nombreuses années ont finit par être accepté non pas que de lui, mais aussi du loup barbare qui gronde en lui sa soif de luxure pour l'Alpha. Si bien que depuis maintenant quelques temps, Calaën s'impose de rester à distance de son chef lors de ses périodes de mutation, au risque de réellement s'en prendre à lui... sous toutes les manières que ce soit.


Derrière l'écran

Quel âge avez-vous ? 25 ans
Vous engagez-vous à respecter le règlement ? Oui bien sûr !
Quelle expérience avez-vous du role-play ? Je dirais grande, ça fait très longtemps !
Une remarque, une question, une suggestion ? Très bon design !



© By A-Lice sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Métier : Dresseur d’esclaves
Localisation : La Citadelle
Rang : Maître
Messages : 149
Maître
Elzéar

Ven 15 Mai 2015 - 14:12










Félicitations tu es validé !

Tu peux dès à présent faire ta demande de maître ou d'esclave, rechercher un RP ou déposer une demande d'habitation.
Les Trois Royaumes t'ouvrent leurs portes et nous te souhaitons une longue nuit de plaisirs, d'aventures et de débauches...
Bienvenue sur Erèbe !











.
Revenir en haut Aller en bas

[Lycan] Calaën

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ─ 04. Guide du Petit Vampire et du Petit Lycan.
» La Gazette de Kräal : "Le Lycan déchainé"
» Un grand changement dans la vie de la lycan [PV]
» Lucian Helsing, le premier Lycan
» [Lycan] Jessica Carter, femelle Alpha meute de Soho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives d'Erèbe :: Le Livre des Noms :: Les Oubliés-
Ouvrir la Chatbox