[Humain] Kiliann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité

Dim 3 Mai 2015 - 1:39



Kiliann Malahan





Informations générales

Prénom : Kiliann
Nom : Malahan
Race : Humain
Sexe : Masculin
Âge : 33 ans
Rang : Esclave
Métier : Sculpteur sur bois
Préférences sexuelles : Homosexuel



Physique

Taille : Un mètre quatre-vingt-neuf
Poids : Quatre-vingt kilogrammes
Couleur des yeux : Noisette
Couleur des cheveux : Châtain clair

Description : La première fois que je l'ai vu, j'ai eu l'impression d'avoir à faire à un parrain d'une mafia quelconque. Son charisme est écrasant ! Il à ce truc qui, j'en suis sûr, fait retourner autant d'hommes et de femmes dans la rue. Malgré sa grande taille, son pas reste assuré et son maintien quasi militaire. Je le taquine souvent là-dessus, parce qu'il me donne l'impression d'avoir un balais dans le cul... ça, j'ai compris qu'il aimait que trois ans après notre rencontre.

Il a beaucoup de charme et soigne son apparence, en se justifiant souvent qu'elle reste le premier vecteur de ce que l'on transmet aux autres. C'est ce qu'il aime me dire, pour me faire comprendre que quelque chose cloche dans mes tenues ou simplement pour justifier une nouvelle dépense sur un ensemble hors de prix. C'est pas faute de lui répéter, que même un jeans et un T-shirt le mettrait tout autant en valeur, mais Kiliann préfère s'offrir de temps en temps de quoi sortir du lot. La dernière en date était un costume trois pièces Armani... Mon dieu quand aura-t-il l'occasion de le porter ?!

Je sais qu'il y a une chose qu'il n'oublie jamais de mettre dans la salle de bain : Son parfum. "H" de Titanium, un parfum aux saveurs boisées et musquées qui m'envoute toujours au point de le retarder parfois pour une étreinte sous les draps. Hmpff... Passons, passons.

Pour connaître son corps dans les moindres recoins, il n'a aucun tatouage, juste un piercing à l'oreille gauche au niveau du cartilage. De part son métier, ses mains sont un peu rugueuses et calleuses, mais elles laissent une sensation par forcement désagréable lors de ses caresses. Sa peau légèrement hâlé est semblable à celle d'un café au lait, mais ce que je préfère sans doute, c'est ses trois grains de beauté qu'il a juste sous la fesse droite.

Mental

Trois qualités : Posé - Passionné - Intelligent
Trois défauts : Possessif - Têtu - Impulsif

Description : Autant dire que vivre avec lui est assez facile. Calme et posé, il mesure le ton de sa voix, l'impact de ses paroles et ne tiens nullement à blesser volontairement. Sauf bien entendu si l'on touche à ce qu'il estime être à lui. C'est sans doute une marque de sa possessivité. Pourtant, et je sais de quoi je parle, Kiliann ne montre pas ses sentiments même s'il en éprouvent. Après tout, il est humain. Autant il peut se montrer ouvert et expressif mais dès que l'on parle sentiment, c'est une véritable huitre. En cinq ans de relation, je crois qu'il ne m'a encore jamais dit ses trois petits mots que l'on attends tous un jour. En revanche, il montre ses attentions et son attachements par d'autres gestes, paroles ou attentions.

Passionné dans tout ce qu'il fait, c'est un homme entier qui se tue au travail de longues heures, quand il ne reste pas la nuit enfermé dans son atelier. Lors qu'il est ainsi concentré, vous pouvez être à un mètre de lui qu'il ne vous remarquerez même pas. Les premiers temps, c'était même franchement vexant ! Je me revois encore lui tourner autour pour capter son attention... au point de volontairement renverser un café tiédis sur lui. J'admet m'être pris un sacré sermon ensuite. Car oui, Kiliann sait aussi pousser la voix. Il est impulsif et peu s'emporter en un rien de temps. Une phrase, une expression, ou simplement un geste peut le mettre sur les nerfs. Ainsi les coups peuvent pleuvoir rapidement et croyez-moi, ils sont douloureux. Après quatre ans de boxe, Kiliann sait viser ou ça fait mal et malheureusement pour les personnes qu'il a en face de lui, ses paroles sont parfois encore plus cassantes que ses poings.

Il se bat depuis deux mois maintenant pour arrêter la nicotine et se fait violence pour résister. Cependant pour chasser cette addiction, il en a attrapée une autre involontairement et qui à remplacé la première. Si bien qu'il m'arrive encore de le voir avec une brique de lait à la bouche dont il mâchouille la paille avec rage. Ne vous étonnez donc pas de voir le colosse avec une brique à la main ou une paille en bouche, sachez seulement qu'à ce moment là, il n'a juste aucunement conscience de ce qu'il dégage. Imaginez seulement un homme de sa trempe et de sa prestance en train de boire du lait... il aurait pu choisir de l'alcool, des bonbons à l'anis, non... ça rends la scène très cocasse, faut le reconnaître !

Têtu et cultivé, s'il sait avoir raison sur un sujet, il le défendra et imposera son point de vue par des arguments concrets et tangibles. D'autant plus maintenant qu'il est devenu ce qu'ils appellent un esclave. Il est contre ce principe d'esclavage et compte bien le faire comprendre, non pas part de la violence mais bien par la verbe. D'aussi loin que je me souvienne, Kiliann n'a jamais été irrespectueux, cependant sa fierté le pousse parfois à lâcher un pique, un rire sarcastique pour mieux faire comprendre sa désapprobation.




Mon histoire

La relation que j'ai avec Kiliann va pouvoir me permettre de vous racontez un peu son enfance. Du moins, ce qu'il a bien voulu m'en raconter.

De ce que j'en sais il est née en France, pourtant c'est un américain pur souche ! Il a vécu que trois ans à Cannes, mais en tant que bambin, il n'en a aucun souvenir, autre que les photos de sa naissance prisent à l'époque. De retourne aux Etats-Unis part la faute d'un décédé familiale qui leur laisse un héritage certain, sa famille c'est installé au cœur d'une ancienne propriété victorienne, où les champs de coton sont encore cultivé.

Plus tard et comme la grande majorité du monde, il a entreprit ses études en remarquant très vite sa passion pour l'art. Sous toutes ses formes. C'est un touche à tout et autodidacte, qui c'est formé seul et à fini par délaisser ses études pour se consacrer entièrement à sa passion. Au grand damne de ses parents, qui avec le temps l'on soutenu et financé sa première exposition de sculpture sur bois. Ce fut un véritable succès auquel même Kiliann ne s'attendait pas. Je m'en souviens encore, parce qu'il s'agit aussi de notre première rencontre.

A ce moment là Kiliann n'avait que vingt-trois ans et pourtant son talent lui était bel et bien présent. J'ai été le premier à avoir son interview et je m'en félicite encore. D'ailleurs, ses premières paroles m'ont toujours marquées. " L'art n'a pas de prix, ni de valeur, mise à part celle de laisser sa marque à travers le temps. " Je me demande encore, si ce jeune adolescent de l'époque, cherchait un moyen de prouver qu'il avait de la valeur ou simplement existé dans notre vaste univers. Je l'ignore et je n'ai jamais réellement pris le temps de lui poser la question. J'ai d'avantage préféré en apprendre plus sur lui et suivre son travail qui gagnait en personnalité et force au file des années.

C'est ainsi, que trois ans plus tard, nous nous sommes mis en couple déboussolant encore ses proches, comme les miens que j'entends me sermonner et me chasser de leur vie pour une homosexualité trop "anormale", selon eux. Ceux de Kiliann, sans doute maintenant habitué à ses changements, ont simplement acceptés. Pendant un temps j'ai cru comme Kiliann à de la négligence de leur part, pourtant il n'en était rien. Les années qui ont suivit le début de notre relation, n'ont fait que la fortifier et me permettre d'en apprendre plus encore sur lui et sa manière d'être. Comme ses expressions, il lui arrive souvent lors qu'il travail de se retrouver les mains écorchées par ses outils sans s'en rendre compte. Il n'est pas ouvert sur ses sentiments mais ses gestes parlent parfois pour lui, d'une manière si tendre qu'il peut en être bouleversant.

Et c'est exactement ainsi qu'il m'a laissé. Bouleversé et désespéré. Cela fait deux ans que je le recherche sans relâche, il ne me reste qu'un an avant qu'il ne soit officiellement déclaré mort par le gouvernement. J'ignore ou il est, ce qu'il fait mais je suis sûr d'une chose : Il est en vie quelques part et je compte bien le retrouver, qu'importe les moyens !


*****

Les minutes passent, s'égrainent, lentement. Très lentement. J'entends les cris, les pleurent parfois même des rires à en glacer le sang. Les yeux fermement clos, je tente de passer inaperçu caché sous un cadavre dont aucune goutte de sang ne semble vouloir sortir. Les bruits se rapprochent, cette fois j'en suis sûr, ils me trouveront. Mes mains se crispent sur le sol et sans doute ainsi, j'alerte malgré moi les démons de se monde, de ma présence.
C'est la fin ...


Derrière l'écran

Quel âge avez-vous ? 25 ans
Vous engagez-vous à respecter le règlement ? Oui
Quelle expérience avez-vous du role-play ? Depuis 2003 je vogue sur la toile sur différent style de contexte et de personnage.
Une remarque, une question, une suggestion ? Très beau design !



© By A-Lice sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 3 Mai 2015 - 9:18
Welcome mon beau,
Je sais qui tu es je croiiiiiiiiiiiiis !!!!!!!

<3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 3 Mai 2015 - 14:38
Bienvenue ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 3 Mai 2015 - 14:48
Bienvenue à Erèbe!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 3 Mai 2015 - 19:31
Merci beaucoup à vous trois !
Marcus, c'était facile de savoir qui je suis xD !

La fiche est terminée, en espérant que ça plaise ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 3 Mai 2015 - 19:41











Félicitations tu es validée !

Tu peux dès à présent faire ta demande de maître ou d'esclave, rechercher un RP ou déposer une demande d'habitation.
Les Trois Royaumes t'ouvrent leurs portes et nous te souhaitons une longue nuit de plaisirs, d'aventures et de débauches...
Bienvenue sur Erèbe !









Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

[Humain] Kiliann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mineur humain pour warhammer jdr
» Meilleur Rpiste Humain
» Database : Humain
» [Exemple Humain - Validée] Nami
» L'être humain est bon, c'est la société qui le corrompt ? [ PV : Émile Watson ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Archives d'Erèbe :: Le Livre des Noms :: Les Oubliés-
Ouvrir la Chatbox